KATSUNGEN UNDO

Avec Alain Bidron
.....................................

Katsugen Undo qu’on appelle aussi mouvement régénérateur, se pratique par la suspension momentanée de la volonté. Il en résulte qu’il ne nécessite aucune connaissance ni technique. Au contraire chacun est invité à renouer avec la simplicité d’esprit du tout jeune âge en laissant de côté son « expérience » et ses préoccupations quotidiennes.

Théoriquement il existe deux formes de katsugen undo :            

   • l’une que tout le monde connaît sous forme de réactions spontanées de l’organisme tel que le bâillement, l’éternuement, l’agitation pendant le sommeil, etc.

   • l’autre a été mise au point par Haruchika Noguchi autour de 1930. C’est cette forme que nous pratiquons.

Ce mouvement est du ressort du spontané, de la sensation. On doit abandonner le contrôle habituel de nos attitudes, notre tendance à intellectualiser ou à rechercher l’inédit, l’original… C’est pourquoi nous pratiquons sans but, ce qui suppose qu’on ait un désir profond de retour au naturel. On n’exécute pas le mouvement régénérateur, c’est lui qui se déclenche. Le mieux est d’accepter de le faire sans trop se remplir l’esprit d’idées a priori. C’est l’acte qui importe et non l’idée qu’on s’en fait ni ce qu’on en dit. Il ne constitue pas un apport extérieur. Il trace le chemin de la découverte de soi en profondeur à mesure que le corps se sensibilise sous la responsabilité de chacun. L’évolution de la sensibilité diffère selon les individus et elle s’accompagne de phases diversement agréables. A mesure que l’organisme se normalise le mouvement quotidien, la posture, la respiration changent. Une nouvelle perspective dans la relation aux autres et à l’environnement se créer.

On découvre petit à petit une sensation concrète de liberté.

 

Alain Bidron : 06 86 84 83 70 \ Le non faire.fr

Contact

Soins et Ressources
8 rue Edmond Roger
75015, Paris
FRANCE

Tél. : 06 62 85 54 06

 

Chargement ...

© soinsetressources - Tous droits réservés

Créé et référencé par Viaduc